in stock
Baraka
(Unabridged)
Dans la tradition, faisant partie de la Connaissance et du patrimoine mondial de l’humanité, "Baraka" signifie "la bénédiction", pour laquelle l’autre, l’alter, l’étranger est perçu comme des mains tendues, une ...
  • $14.99
Dans la tradition, faisant partie de la Connaissance et du patrimoine mondial de l’humanité, "Baraka" signifie "la bénédiction", pour laquelle l’autre, l’alter, l’étranger est perçu comme des mains tendues, une aide, un soutien, une collaboration et non pas comme des poings, une menace, un poids, une compétition. Dans cette sagesse ancestrale et bon sens naturel, l’autre nous fait accoucher de nous-même et représente des facettes du miroir infini des perceptions de la vie tel un gigantesque kaléidoscope. Rumi disait "La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s'est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s'y trouve." Nous semblons venir de l’Unité, l’Absolu et dans notre chute, l’humanité a dû s’en séparer pour s’incarner afin de mieux retrouver en soi et grâce à l’autre en tant que réflexion, cette Conscience divine. Chaque pièce, chaque composant permettant de recomposer le puzzle infini et d’en admirer le chef d’œuvre. Tel semble être subtilement le Grand Œuvre, l’énigme secrète de l’existence dans la mesure où pour exister, qui signifie étymologiquement "segmenter", cette séparation du Grand Tout demeure nécessaire. Notre récit initiatique nous conduit au Proche-Orient sur deux strates de temps, à l’époque de Jésus Christ ainsi que de manière contemporaine en Syrie dans un camp de réfugiés. Myriam et Issa deux humanitaires engagés respectivement pour la croix rouge et le croissant rouge, issus de deux cultures que tout opposent, elle venant du sud de l’Atlas et lui du nord de la France, tous deux convertis, vont réapprendre à l’autre et de l’autre, la beauté de leurs origines desquelles ils se sont détournés, à travers le prisme de l’ésotérisme respectivement la Gnose et le Soufisme. Cette aventure humaine sera animée par douze personnages hauts en couleurs qui permettront de soulever un nombre incroyable de questions existentielles pour se rappeler à eux-mêmes la notion de Connaissance et d’union absolue. Il s’agira en autre d’une certaine manière de mises à jour des religions, des parallèles entre elles afin de dépoussiérer quelques vieilles bibliothèques de l’occident qui oxyde parfois ou par manque de foi ou disons d’aspirer à une vision peut être plus qualitative du Vivant. Dans une vision holistique, l’éveil semble demeurer à un niveau spirituel mais aussi socio-économique et environnemental. Nous sommes parvenus à une période charnière qui semble nous conduire à toucher le fond pour trouver, peut-être, en nous et ensemble l’impulsion. Cette aventure humanitaire, humaniste, humaine se déroule de manière contemporaine ainsi qu’au début de notre ère, ou quand l’Histoire, les histoires individuelles ou collectives semblent faire échos et résonner les unes envers les autres telles des poupées gigognes enchevêtrées afin de coécrire tous ensemble la suite du Grand Livre de la vie… Synopsis: In the tradition, being part of the Knowledge and the world inheritance of humanity, "Baraka" means "the blessing", for which the other, the alter, the foreigner is perceived as hands extended, a help, support, collaboration and not as fists, a threat, a weight, a competition. In this ancestral wisdom and natural good sense, the other makes us give birth to ourselves and represents facets of the infinite mirror of perceptions of life like a gigantic kaleidoscope. Rumi said, "The truth is a mirror that fell from the hand of God and broke, and everyone picks up a fragment and says that the whole truth is there." We seem to be coming from Unity, the Absolute and in our downfall, humanity has had to separate from it to incarnate itself in order to better find in itself and thanks to the other as reflection, this Divine Consciousness. Each piece, each component to recompose the infinite puzzle and admire the masterpiece. Such seems to be subtly the Great Work, the secret enigma of existence to the extent that to exist, which means etymologically "to segment", this separation of the Great All remains necessary. Our initiatory narrative leads us to the Middle East on two time strata, at the time of Jesus Christ as well as in a contemporary way in Syria in a refugee camp. Myriam and Issa two humanitarians respectively engaged for the red cross and the red crescent, from two cultures that all oppose, she coming from the south of the Atlas and he is from the north of France, both converts, will relearn to the other and on the other, the beauty of their origins from which they have turned, through the prism of esotericism respectively Gnosis and Sufism. This human adventure will be animated by twelve colorful characters who will raise an incredible number of existential questions to remind themselves of the notion of Knowledge and absolute union. It will be another way to update religions, parallels between them to dust off some old libraries of the West that sometimes oxidizes or lack of faith or say to aspire to a vision can be more qualitative of the Living. In a holistic vision, the awakening seems to remain at a spiritual level but also socio-economic and environmental. We have reached a pivotal period that seems to lead us to the bottom to find, perhaps, in us and together the impulse. This humanitarian, humanistic, human adventure unfolds in a contemporary way as well as at the beginning of our era, or when History, individual or collective stories seem to echo and resonate with each other like entangled nesting dolls in order to co-write all together following the Great Book of Life ...

Audiobook Details:

No Editorials Currently Available

This audiobook is currently unrated. Be the first to leave a review!

Reviews

Audiobook Rating

required

required (not published)

optional